Air France - Amicale de l'UTA

Aller au contenu

Air France

Les contrôleurs de la maintenance ont appelé à une journée de grève lr 15 novembre pour s'opposer au projet de la direction de supprimer le service contrôle, car Air France veut confier cette activité aux techniciens comme cela se pratique dans d'autres compagnies aériennes, et répartir les 200 contrôleurs dans d'autres services.
Incroyable !
Air France-KLM a annoncé que Air France, KLM et China Eastern avaient signé un protocole d'accord pour intégrer Virgin Atlantic à leur joint-venture existante.
Nomination Air France-KLM, 14 septembre :
Florence Calla, nouvelle Directrice des Ventes de la région Grand Ouest.
Jennifer Mazet, nouvelle Directrice des Ventes pour la région Nouvelle  Aquitaine..
Fabio Andaloro, nouveau Directeur des Ventes de la région Côte d’Azur, Monaco et Corse.
Fabio Andaloro devra développer les ventes du groupe sur la région et ses cinq aéroports : Nice, Ajaccio, Bastia, Calvi et Figari.
Les organisations patronales et syndicales s'alarment de  la situation du transport aérien français peu compétitif et sous-capitalisé. Depuis 20 ans, le pavillon français a vu sa part de marché décliner d'un point chaque année, pour tomber à 41 % en 2018. Et les compagnies aériennes françaises sont régulièrement déficitaires. À l'exception d'Air Caraïbes et de French Bee. A Air France, le résultat d'exploitation était encore négatif au premier semestre.
Message de Ben Smith, 26 septembre 2019
Chers collègues,
Vous avez sans doute constaté que l'actualité de notre secteur fait la une des médias français depuis plusieurs jours et que le groupe Air France-KLM a été sollicité. Nous avons même été plusieurs fois interpellés.
C'est pourquoi il m'a semblé important de vous écrire aujourd'hui pour vous rappeler quelques-uns des fondements sur lesquels nous construisons notre avenir.
Si notre groupe est systématiquement questionné dès qu'il s'agit de transport aérien c'est parce que nous sommes un acteur clé pour l'avenir de notre secteur. Nous ne pouvons rester indifférents aux situations d'Aigle Azur et de XL Airways et de leurs salariés, mais je ne mettrai jamais en péril ce que nous avons réussi tous ensemble depuis un an.
La méthode que nous avons choisie pour créer les conditions de notre futur est la bonne, alors que nous voyons plusieurs compagnies avec des modèles économiques fragiles, dans une situation difficile.
Notre méthode a permis de renforcer notre groupe, de gagner en stabilité et en confiance. Si nous bâtissons jour après jour un groupe plus fort, c'est d'abord parce que nous partageons les valeurs que j'ai souhaité au cœur de toutes nos actions : la confiance, le respect, la transparence, et la confidentialité.
C'est en incarnant ces valeurs que nous saurons battre nos concurrents: IAG, Lufthansa Group, EasyJet, Ryanair, l'ensemble des 120 compagnies que nous affrontons au quotidien sur nos marchés. Ensemble nous réussirons grâce aux forces et aux talents d'Air France, de KLM, de Transavia, de HOP, de KLM City Hopper, grâce à vous tous.
Nous allons poursuivre ce que nous avons entrepris ensemble pour redevenir le groupe leader en Europe.
C'est avec vous tous, et en partageant ce même objectif que nous allons réussir.
Merci à tous pour votre engagement et votre professionnalisme au service de nos clients, du Groupe et de son succès.
    
Le 27 septembre 2019, Airbus a livré son premier A350 à Air France
                                               
Arrivée du premier A350 a Air France, photos
Neuf photos, dossier Air France A350
Les six A350-900 d’Air France sont progressivement déployés vers :
Abidjan à partir du 10 février 2020, Bamako à partir du 10 février 2020, Toronto  depuis le 27 octobre, Le Caire  dès le 9 décembre 2019, Séoul dès le 9 décembre 2019, Bangkok saison été 2020.
 
Déclaration de Ben Smith le 5 novembre
Reposant sur les travaux du cabinet McKinsey (comme UTA a sa naissance !) ce plan est crucial pour l'avenir du groupe puisqu'il vise, comme Ben Smith l'a plusieurs fois déclaré, à faire d'Air France-KLM un acteur aussi rentable que Lufthansa ou le groupe IAG ans.
Un écart de résultat de 1 à 1,5 milliard d'euros avec les concurrents.
En dépit du retour du versement des dividendes dès 2022 et d'objectifs financiers ambitieux, le plan stratégique à horizon 2024 dévoilé Ben Smith s'est traduit par un repli du titre Air France - KLM de 6%, le marché craignant que l'ampleur des investissements annoncés, 20 milliards d'euros sur cinq ans, ne permette pas au groupe de générer suffisamment de cash avant 2023-2024.
Après avoir obtenu la paix sociale, rationalisé le portefeuille de marques, acté la sortie de la flotte des A380 et négocié avec les pilotes d'Air France un accord sur les conditions du développement de la filiale low-cost Transavia France, Ben Smith a dévoilé les objectifs financiers qu'il s'est fixés pour Air France-KLM d'ici à cinq ans et expliqué sa stratégie pour y arriver. Reposant sur les travaux du cabinet de consulting McKinsey pour la partie Air France, ce plan de marche est crucial pour l'avenir puisqu'il vise à faire d'Air France-KLM un acteur aussi rentable que Lufthansa ou le groupe IAG.
L'an dernier, Air France-KLM a dégagé un bénéfice opérationnel de 1,3 milliard d'euros (qui aurait été de 1 667 milliards d'euros sans les 15 jours de grève à Air France) contre 2,5 milliards pour Lufthansa et 3 milliards pour IAG. Ben Smith entend combler cet écart d'ici à cinq ans.
Air France-KLM vise en effet un résultat opérationnel de 2,5 milliards d'euros d'ici à 2024, ce qui représente une hausse de 117% par rapport au 1,15 milliard d'euros attendu cette année, une marge opérationnelle de 7 à 8% contre 4% prévue cette année. Sachant que la marge de KLM frôlait les 10% en 2018 (9,8%) et que l'objectif est de la maintenir à ce niveau au cours des cinq prochaines années, l'essentiel du plan consiste donc à améliorer significativement la performance d'Air France pour la faire approcher de celle de KLM.
Cela est nécessaire par l'amélioration des process, le renouvellement et la simplification de la flotte, une meilleure utilisation des avions, l'optimisation des configurations des cabines d'avions, l'optimisation du réseau, l'utilisation des données...
Alors que le marché Premium long-courrier au départ de Paris a progressé de 9% entre 2014 et 2019, la part de marché d'Air France a diminué de 4 points sur cette période, à 54%. L'idée est donc d'augmenter le nombre de sièges en classe Business mais surtout en classe Premium au détriment de la classe économique.
Concernant Transavia, 38 Boeing 737, la flotte augmentera de 5 à 6 appareils par an, l'essentiel de la croissance concernera Transavia France qui va se renforcer à Orly mais aussi se développer au départ des régions.
Air France-KLM entend grossir en augmentant ses capacités de 2 à 3% par an d'ici à 2024.
Air France-KLM a prévu d'investir 4 milliards d'euros par an pendant cinq ans. Le groupe ne sera pas en mesure de générer de cash avant 2023-2024 et dégradera forcément son endettement.
Transavia France a inauguré en novembre deux nouvelles liaisons au départ de Paris-Orly, vers Lanzarote et Furteventura, et une autre à Nantes en direction d’Istanbul.
Transavia France  ouvrira au printemps 2020 une nouvelle base (la 4e en France) a Montpellier vers 20 destinations.
La flotte

                                                                                                               

Les long-courriers compte quinze A330-200, quatre A340-300, un A350,  neuf 787-9, 68 Boeing 777 et dix A380 ! Le remplacement des A340 et des A380 est prévu par les A350,  Air France excluant toute introduction d'un nouveau type avion. Les A350 iront a Air France et les 787 a KLM.


Retourner au contenu